Friday , September 18 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / Changer de banque ? Les points à vérifier avant de choisir

Changer de banque ? Les points à vérifier avant de choisir

Depuis trois ans, changer de banque est devenu plus facile avec la mise en place du « mandat de mobilité bancaire ». Bien peu le font, sans doute car cela reste malgré tout une opération lourde. Probablement aussi parce que, dans l’esprit des gens, toutes les banques se valent. Pourquoi donc se compliquer la vie, d’autant plus qu’une grande majorité de clients se disent globalement satisfaits de leur banquier ?

Pourtant, le nomadisme bancaire se développe. En quelques clics ou en tapotant sur son smartphone, on peut désormais ouvrir un compte. Avant de franchir le pas, mieux vaut toutefois vérifier quelques points car les promesses avancées par certains établissements peuvent s’avérer décevantes à l’usage.

Le réseau

Avoir son agence pas très loin de chez soi ou savoir que, si besoin, on peut voir quelqu’un pour obtenir un conseil, demeurent des critères importants pour choisir un établissement. Sans conteste, c’est La Banque postale qui offre le maillage territorial le plus dense avec 17 000 points de contact, dont 7 700 bureaux de poste.

Le Crédit agricole n’est pas loin derrière, avec 6 800 agences dans toute la France métropolitaine et les DOM-TOM auxquelles s’ajoutent 6 000 « Relais CA », « des commerçants partenaires du Crédit agricole qui offrent la possibilité aux clients des caisses régionales de faire des retraits (jusqu’à 100 euros par jour) dans des zones sans distributeurs », explique la banque.

Les autres établissements mutualistes (Crédit mutuel, Banque populaire) et les groupes de banques régionales (Caisse d’épargne, CIC, Crédit du Nord) ont un réseau important avec une organisation décentralisée. Au Crédit du Nord, constitué de neuf banques régionales, « les différentes entités du groupe bénéficient d’une très grande autonomie dans la gestion de leur activité au sein de leurs agences, qui s’exprime notamment par des prises de décision rapides et une grande réactivité aux demandes des clients », assure-t-on.

Pour les banques nationales, c’est BNP Paribas qui arrive en tête, suivie de la Société générale et de LCL. Attention, beaucoup de réseaux bancaires ont entrepris un mouvement de fermeture d’agences, leur nombre doit se réduire significativement dans les prochaines années.

L’accès à un conseiller

Rien ne sert d’avoir un vaste réseau d’agences si elles sont difficilement accessibles. Or, ces dernières années, les établissements ayant pignon sur rue ont eu la fâcheuse tendance à mettre leurs clients dehors en multipliant les automates bancaires pour retirer de l’argent, déposer des chèques ou réaliser des transactions basiques.

Il vous reste 64.72% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *