Monday , September 21 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / des associations passent par les applications

des associations passent par les applications

Légumes, galettes de céréales… dans cette épicerie parisienne, Romain Grospiron, épicier, fait le tri sur ses étals pour retirer de la vente les produits bientôt périmés ou abimés. Pas pour les jeter, mais pour les donner grâce à une application de dons alimentaires. Loïc Kamguia, étudiant en école d’ingénieur, retire le panier de l’épicier grâce à l’application HopHopFood qui a changé son alimentation. “Manger des pâtes tous les jours, c’est galère, donc c’est une très belle initiative“, exprime-t-il.

Plusieurs applications de dons alimentaires permettent de mettre en relation des bénéficiaires avec des commerçants ou des particuliers, essentiellement dans les grandes villes pour l’instant. Les bénévoles de l’association HopHopFood, installés à Paris et à Toulouse (Haute-Garonne), gèrent les dons de denrées récupérées dans des magasins. “Je trouvais insupportable qu’on ait d’un côté des personnes qui avaient leur frigo plein et qui gâchaient beaucoup de nourriture, et de l’autre 17 millions de personnes qui avaient moins de 3,50 euros par jour et par personne pour se nourrir” explique Michel Montagu, cofondateur de l’association reconnue d’intérêt général. 

Le JT

Les autres sujets du JT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *