Tuesday , September 22 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / “Il est urgent de freiner le déploiement” de la 5G “pour le baser sur des constats objectifs” réclame un expert en numérique

“Il est urgent de freiner le déploiement” de la 5G “pour le baser sur des constats objectifs” réclame un expert en numérique

Un rapport sur le déploiement de la 5G en France doit être remis au gouvernement lundi. Pour Frédéric Bordage, fondateur du collectif d’experts GreenIT.fr, ce sujet doit avant tout faire l’objet d’études “indiscutables”. 

Alors que le futur réseau télécom de cinquième génération (5G) suscite une polémique, deux rapports sont attendus sur ses possibles effets sur la santé et l’environnement. Celui établi par l’Inspection générale des affaires sanitaires (IGAS), le Conseil général des entreprises (CGE) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) doit être remis au gouvernement ce lundi, celui de l’Agence nationale de sécurité sanitaire en début de l’année prochaine.

“Il est urgent de freiner le déploiement pour le baser sur des constats objectifs”, a affirmé lundi 7 septembre sur franceinfo Frédéric Bordage, expert indépendant en numérique responsable et fondateur du collectif d’experts GreenIT.fr.

fraznceinfo : Avec l’arrivée de la 5G il va donc falloir acheter de nouveaux téléphones. Ce changement était-il nécessaire ?

Frédéric BordagePour 99,5% de nos usages courant, c’est-à-dire trouver l’horaire d’un train, consulter le solde de son compte en banque, finalement la 4G fait le travail. On n’a pas besoin de plus. Donc, on se pose la question de l’intérêt dans les usages quotidien du grand public de la 5G.

Que pensez-vous de ce développement numérique ?

On considère que le numérique est une ressource critique non renouvelable épuisée dans 30 ans. Que ce soit sur les aspects sanitaires ou environnementaux, il est urgent de freiner le déploiement pour le baser sur des constats objectifs. On n’est pas pour ou contre la 5G, on dit qu’il faut la baser sur des études indiscutables.

Aujourd’hui, on la déploie pour des raisons purement économiques. Il est urgent de penser à l’avenir de nos enfants.Frédéric Bordageà franceinfo

Est-ce que la 5G permet de consommer moins d’énergie que les technologies actuelle ?

A débit constant, la 5G va consommer moins d’électricité, mais comme le débit augmente beaucoup et qu’on va augmenter le nombre d’antennes, on risque d’avoir une consommation électrique plus importante avec la 5G par rapport aux technologies précédentes. Pour le savoir, il faudrait qu’on ait les chiffres du nombre d’antennes déployées. On n’a pas de recul, tout le monde est sur des hypothèses mais pas sur la réalité, donc on ne sait pas encore exactement comment cela va se passer.

Pourquoi faut-il plus d’antennes pour le 5G ?

Le signal est plus focalisé et la portée est moins longue. Quand vous avez moins de portée vous devez avoir plus d’antennes pour couvrir le même territoire. Le sujet ce n’est pas l’électricité, c’est l’énergie grise et le déclenchement de l’obsolescence accélérée des terminaux.

La Corée du Sud, la Chine, certaines villes américaines, l’Italie, la Finlande ou encore Monaco sont déjà passées à la 5G. Dans ce pays a-t-on constaté une explosion des usages ?

On n’a pas encore assez de recul pour répondre à cette question parce que pour l’instant le déploiement n’est pas généralisé, tout le monde n’est pas équipé.

La Convention citoyenne pour le climat a demandé un moratoire dans l’attente du rapport de l’Agence de sécurité sanitaire qui doit être remis en 2021. Etes-vous favorable à cette demande ?

Il me semble raisonnable de répondre aux demandes de citoyens et d’apporter une étude indiscutable qui puisse clore le débat. Cela me semble absolument essentiel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *