Wednesday , September 23 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / Les meilleurs écrans pas chers pour PC et Mac

Les meilleurs écrans pas chers pour PC et Mac

Réalisé aux États-Unis, ce guide a été initialement publié en anglais sur le site Wirecutter. Vous pouvez le lire ici en version originale.

Que vous remplaciez un ancien écran d’ordinateur de bureau ou que vous équipiez votre portable pour travailler depuis chez vous, sachez qu’il est possible de trouver un moniteur correct sans vous ruiner. Le ViewSonic VA2456-mhd est le meilleur écran d’ordinateur à moins de 150 euros : élégant, bien construit, il dispose de la connectique nécessaire pour toutes les applications imaginables.

Notre premier choix

Le ViewSonic VA2456-mhd

Le meilleur moniteur abordable

Le VA2456-mdh est un écran abordable aux couleurs raisonnablement fidèles et à l’excellent contraste, qui s’accorde parfaitement à n’importe quel ordinateur fixe ou portable. Son principal défaut : son pied basique ne permet qu’une inclinaison vers le haut ou vers le bas, ce qui est toutefois commun sur les moniteurs de cette gamme de prix.

*Au moment de la publication, le prix était de 119,95 €

La dalle de 24 pouces Full HD du ViewSonic VA2456-mhd est celle dont le contraste est le plus élevé parmi tous les moniteurs abordables testés par nos soins : ses noirs profonds offrent des images légèrement plus agréables, que ce soit pour jouer, voir des films ou naviguer sur le web. La colorimétrie par défaut de ce modèle n’est pas adaptée à un travail professionnel en photo ou en vidéo, mais elle suffit aux autres applications et elle dépasse celle de bien d’autres écrans d’ordinateur. Le VA2456-mhd dispose d’entrées HDMI et DisplayPort, quand la plupart de ses concurrents n’incluent qu’un seul type de connexion. Par ailleurs, il jouit d’un design moderne et d’un pied raisonnablement robuste (bien que, comme souvent à ce prix, il ne permette qu’une inclinaison verticale). Les haut-parleurs intégrés n’ont rien de formidable, mais ils suffisent pour les vidéos sur YouTube et les notifications de votre système d’exploitation. La garantie est valable dès deux pixels défectueux.

Notre second choix
Un moniteur abordable doté d’un excellent pied Acer CB242Y

Acer CB242Y

Un moniteur abordable doté d’un excellent pied

Dans cette gamme de prix, le CB242Y est le seul moniteur que nous ayons trouvé équipé d’un support pratique, permettant de l’orienter verticalement ou latéralement et de le faire basculer à 90 degrés. Sa qualité d’affichage est, en revanche, inférieure à celle du VA2456-mhd.

*Au moment de la publication, le prix était de 151,49 €

Si vous souhaitez ajuster précisément position et orientation de votre écran sans acheter de support VESA, l’Acer CB242Y est un autre moniteur 24 pouces Full HD, doté d’un bien meilleur pied que le ViewSonic VA2456-mhd. Sa dalle est en revanche moins bonne : les couleurs sont moins précises et le contraste est inférieur, ce qui se traduit par des noirs moins profonds à l’œil nu. Cependant, à moins de le comparer directement à un autre écran ou d’être passionné d’image, ce n’est pas un gros problème. Son pied bat à plate couture les autres modèles testés : il permet des réglages de hauteur, d’orientation verticale et latérale, et le pivot à 90 degrés. La plupart des écrans de ce prix peuvent tout juste s’incliner vers le haut ou vers le bas et souffrent souvent d’un jeu excessif. Le CB242Y propose également un rafraîchissement à 75 Hz, ce qui améliore légèrement la fluidité des mouvements à l’écran par rapport aux habituels 60 Hz, et il est compatible FreeSync pour réduire les saccades de l’affichage des jeux. Il est lui aussi garanti deux ans, mais la politique d’Acer concernant les pixels morts vous couvre moins que celle de ViewSonic.

Une alternative plus haut de gamme
Pour les MacBook et autres portables USB-C Le ViewSonic VX2485-MHU

Le ViewSonic VX2485-MHU

Pour les MacBook et autres portables USB-C

Plus coûteux que nos autres favoris, le VX2485-MHU est le modèle le moins cher que nous ayons trouvé disposant d’un port USB-C, un connecteur capable de recharger la plupart des ordinateurs portables 13 pouces et évitant ainsi de devoir utiliser une alimentation séparée.

*Au moment de la publication, le prix était de 224,96 €

Le ViewSonic VX2485-MHU est plus cher que la plupart des modèles 24 pouces Full HD, mais il intègre une caractéristique inhabituelle pour un moniteur abordable : un port USB-C. Celui-ci permet de transmettre simultanément l’électricité, le signal de l’affichage, ainsi que des données. Ainsi, il remplace simultanément le port HDMI ou DisplayPort et le chargeur de votre ordinateur portable. Ce moniteur peut fournir une alimentation de 60 W, suffisante pour des ordinateurs portables de 13 pouces tels que le MacBook Air ou le Dell XPS 13 (mais trop faible pour les modèles 15 ou 16 pouces, plus gourmands). Si votre portable dispose de ports USB-C ou Thunderbolt 3, cet avantage pratique du VX2485-MHU vaut le surcoût. Il dispose également d’une classique entrée HDMI, d’un pied permettant d’ajuster l’orientation verticalement et latéralement (mais pas de régler la hauteur ou de le faire basculer), du rafraîchissement à 75 Hz et de la compatibilité FreeSync, ainsi que de haut-parleurs suffisants pour YouTube. Il est lui aussi garanti deux ans.

Notre sélection des meilleurs écrans abordables pour PC et Mac

Le guide complet

Pourquoi nous faire confiance ?

Andrew Cunningham teste et écrit sur les PC, les Mac et autres produits informatiques pour AnandTech, Ars Technica et Wirecutter depuis 2011. Cela fait plus de 15 ans qu’il assemble, met à jour et répare des ordinateurs, dont cinq années passées dans des départements informatiques à acheter et réparer des ordinateurs portables ou fixes, tout en aidant les particuliers à choisir les produits adaptés à leurs besoins.

Nos guides d’achat de moniteurs profitent des conseils d’expert de Chris Heinonen, rédacteur chevronné de Wirecutter, anciennement spécialiste du sujet pour AnandTech et référence que consultent bien d’autres testeurs d’écrans. Il nous a aidés à choisir le meilleur matériel et le meilleur logiciel pour nos essais et il a conçu la méthode d’évaluation.

Qui a besoin d’un écran abordable ?

Si vous utilisez un ordinateur de bureau ou un mini-PC basique et sans fioritures, ou si vous souhaitez associer à votre portable un écran plus grand et plus lisible afin d’éditer vos documents ou de naviguer sur le web lorsque vous êtes chez vous, vous pouvez acheter un moniteur sans vous ruiner. Pour 150 euros, vous trouverez un écran Full HD (1080p) de 23 ou 24 pouces (environ 60 cm de diagonale), élégant et performant, qui suffira parfaitement à la plupart des utilisations.

Cela étant, il existe une longue liste de caractéristiques appréciables et généralement absentes des moniteurs les plus abordables. Voici des exemples d’éléments que nous recherchons sur des écrans plus haut de gamme qu’il est difficile (mais pas toujours impossible) de trouver à petit prix :

  • un hub USB intégré, permettant de connecter des périphériques tels que les souris, claviers et webcams ;
  • un port USB-C, capable de gérer à la fois l’affichage et l’alimentation de votre ordinateur portable ;
  • un écran en définition 4K, afin d’afficher plus d’informations à la fois et de profiter d’images et de textes plus précis ;
  • un pied permettant des ajustements plus libres que la seule orientation vers le haut ou vers le bas ;
  • des ports variés et nombreux afin de connecter de nombreux appareils au moniteur ;
  • une cadence de rafraîchissement élevée offrant une fluidité accrue dans les jeux ;
  • des couleurs précises, calibrées par l’usine, et le support de gamuts inhabituels permettant d’afficher des teintes plus saturées que les moniteurs ordinaires ;
  • un design moderne et élégant ainsi qu’une construction robuste.

Beaucoup des moniteurs abordables de nos tests proposent une ou deux caractéristiques de cette liste, mais aucun ne coche toutes les cases et certains font l’impasse sur tout. Si ces points n’ont pas d’importance à vos yeux, comme c’est le cas de la plupart des utilisateurs, ces écrans répondront parfaitement à vos besoins. La qualité d’image, le design et l’efficacité énergétique des modèles que nous avons sélectionnés dépassent largement ceux de n’importe quel écran abordable d’il y a quatre ou cinq ans, surtout s’il s’agit d’un modèle fourni avec votre ordinateur ou d’un écran low cost acheté en grande surface.

Notre méthode de sélection et de test

Un moniteur abordable n’est pas nécessairement mauvais, mais il faut être plus attentif pour éviter les modèles qui cassent les prix à l’aide de composants de qualité inférieure. Nous avons utilisé les critères suivants lors de nos recherches :

  • Prix : il n’est pas nécessaire de dépenser plus de 150 euros pour obtenir un bon moniteur. Les modèles à moins de 100 euros sont en revanche souvent trop petits ou utilisent des dalles de technologie inférieure dont la qualité d’image est médiocre. Nous avons retenu certains écrans à plus de 150 euros associant bon rapport qualité/prix et caractéristiques rares, mais la plupart des modèles testés coûtent entre 100 et 150 euros.
  • Taille et définition : nous nous sommes concentrés en priorité sur les moniteurs de 23 et 24 pouces en définition Full HD (également appelée 1080p : 1 920 pixels à l’horizontale et 1 080 pixels à la verticale). Les modèles 21 ou 22 pouces, plus petits, ne sont guère moins chers, tandis que les 27 pouces en Full HD ont des pixels trop gros : la plupart des utilisateurs distinguent le crénelage sur les textes et les images qu’ils affichent. Les moniteurs de définition supérieure peuvent montrer plus d’informations à la fois et reproduire des images et des textes plus précis et détaillés, mais ils dépassent tous notre budget.
  • Technologie d’affichage : préférez les écrans utilisant une dalle IPS (in-plane switching) plutôt que TN (twisted nematic). Les dalles TN sont à peine moins chères et l’IPS offre des angles de vision plus larges et une meilleure reproduction des couleurs.
  • Connectique : tout moniteur doit posséder au moins une entrée HDMI ou DisplayPort pour être relié à l’ordinateur. Le HDMI est plus courant, sur les ordinateurs comme sur les écrans. La plupart des modèles disposent également d’un bon vieux connecteur VGA. Des ports supplémentaires, surtout de type différent, constituent un avantage ; notez cependant que dans cette gamme de prix, nous n’avons trouvé aucun moniteur incluant un hub USB pour y brancher clavier, souris et autres accessoires.
  • Pied et fixation VESA : même sur un moniteur d’entrée de gamme, le pied doit au minimum permettre d’orienter l’écran vers le haut ou vers le bas sur quelques degrés afin de permettre une utilisation confortable. Sur la gamme de prix considérée, les articulations supplémentaires sont rares, mais nous avons particulièrement apprécié les pieds permettant également une orientation vers la gauche ou la droite, ainsi que ceux capables de basculer pour utiliser l’écran en orientation portrait (verticale). Nous avons pénalisé les modèles dont les pieds avaient du jeu, mais sans les disqualifier : ils sont difficiles à éviter à ce tarif. Tous les modèles recommandés comportent également une fixation VESA, qui vous permet de les installer sur un support mural ou un bras articulé de qualité. Un tel support coûte généralement une centaine d’euros.
  • Design : le cadre du moniteur ne change en rien ses fonctionnalités, mais une bordure plus fine lui donne une allure plus moderne et réduit l’espace entre les affichages si vous utilisez plusieurs écrans.
  • Contraste : nous avons mesuré le contraste de chaque moniteur, c’est-à-dire la différence entre le blanc le plus lumineux et le noir le plus sombre qu’il peut afficher. Plus le contraste est élevé, mieux c’est ; une valeur de 1000:1 ou plus, typique des dalles IPS, rend les zones foncées plus lisibles lorsque vous jouez ou regardez un film. Le contraste est un peu plus important que la colorimétrie : celle-ci peut souvent être améliorée en calibrant vous-même votre écran, tandis qu’un faible contraste ne laisse guère de marge de correction.
  • Colorimétrie : dès lors que vous envisagez d’éditer des photos, des vidéos, ou d’autres travaux graphiques, la précision des couleurs affichées est essentielle pour que vos images aient l’allure souhaitée lorsqu’elles apparaîtront sur un autre écran ou sur un tirage. Les moniteurs haut de gamme profitent parfois d’une calibration en usine afin de garantir la fiabilité et la précision des couleurs, mais ce n’est généralement pas le cas en entrée de gamme. Même sans avoir besoin d’une colorimétrie exceptionnelle, vous devriez vous assurer d’une précision suffisante pour éviter un rendu bizarre des photos ou des vidéos que vous regarderez. Pour ce guide, nous avons soumis les écrans abordables aux mêmes tests que pour les modèles haut de gamme, afin d’éliminer ceux dont la colorimétrie était inacceptable. Sachez tout de même qu’il existe des variations d’un écran à l’autre, même sur le même modèle.¹
  • Garantie : les moniteurs conseillés dans ce guide sont tous garantis au moins deux ans. Nous avons également consulté la politique du constructeur concernant les pixels morts. Autrement dit : à partir de combien de points bloqués au noir ou au blanc le constructeur remplace-t-il l’écran ? Les modèles les plus coûteux sont généralement couverts dès le premier pixel mort, mais en entrée de gamme il faut plus souvent compter au moins deux pixels défectueux avant que la garantie entre en jeu.

Points bonus : certaines caractéristiques ne nous ont pas paru essentielles pour un écran abordable, mais ce sont des avantages bienvenus que nous recherchons sur les modèles plus haut de gamme.

  • Cadence de rafraîchissement élevée : la plupart des écrans LCD mettent à jour l’affichage 60 fois par seconde : on parle d’une cadence de rafraîchissement de 60 Hz. Une cadence plus élevée peut donner un affichage plus fluide lorsque vous naviguez dans un document ou que vous êtes en pleine action dans un jeu. Plusieurs modèles étudiés supportent un rafraîchissement à 75 Hz ; les moniteurs « gamer », plus coûteux, poussent à 144 Hz, voire plus.
  • Cadence de rafraîchissement variable : si vous n’êtes pas gamer, sautez ce paragraphe. Une cadence de rafraîchissement variable (ou « synchronisation adaptative ») synchronise le rafraîchissement du moniteur sur la cadence du jeu, qui évolue en permanence selon la scène. Cela élimine les déchirures de l’image et les saccades tout en réduisant le retard d’affichage, sans modifier les performances du jeu. Quelques-uns des moniteurs testés supportent FreeSync, qui fonctionne avec les cartes graphiques AMD et Nvidia.
  • Haut-parleurs intégrés : même les moniteurs coûteux ne disposent souvent pas d’enceintes et, lorsqu’ils en ont, leur son est généralement médiocre. Le fait d’intégrer de petits haut-parleurs (suffisants pour YouTube ou pour écouter de la musique sans pousser le volume) à un moniteur abordable permet toutefois d’économiser quelques euros et un peu de place, surtout si vous utilisez un ordinateur de bureau dépourvu d’enceintes.

En nous basant sur ces filtres, nous avons fouillé les sites des fabricants d’écrans tels qu’Acer, Asus, BenQ, Dell, HP, Lenovo, LG, Samsung et ViewSonic, ainsi que ceux de boutiques comme Amazon. Nous avons ainsi réduit notre liste initiale de 50 modèles à seulement 9 moniteurs qui répondaient à nos critères.

Afin de tester ces écrans, nous les avons utilisés pour un travail de bureau ordinaire pendant quelques heures, en notant au passage la qualité et la robustesse du pied et la facilité des réglages dans les menus. Puis nous avons testé la colorimétrie de chaque modèle : un écran aux couleurs trop brillantes et saturées peut paraître agréable à l’œil, mais s’il ne représente pas fidèlement les couleurs attendues, les photos, vidéos et pages web ne seront pas conformes à l’intention de leurs auteurs. Pour ces tests, nous avons utilisé un spectrophotomètre X-Rite i1Basic Pro et un colorimètre X-Rite OEM i1Display, avec des tests personnalisés conçus par Chris Heinonen, rédacteur chevronné de Wirecutter, dans le logiciel de calibration CalMAN 2019. La suite CalMAN 2019 fournit des valeurs DeltaE 2000, qui mesurent l’écart entre la couleur attendue et celle affichée : plus le nombre est faible, meilleur est le résultat. Un DeltaE inférieur à 1 est quasiment parfait ; en dessous de 2, il est adapté à des travaux graphiques avancés et vous ne verriez pas la différence en comparant directement avec une source parfaite. Des valeurs supérieures à 3 indiquent généralement une différence visible à l’œil nu.

Le gamut des couleurs, c’est-à-dire la plage de teintes qu’un affichage peut représenter fidèlement, est également important : peu importe que les couleurs affichées soient fidèles si votre écran ne montre qu’une partie de celles de l’image d’origine ! Nous avons donc utilisé CalMAN pour déterminer la proportion de l’espace colorimétrique sRGB que chaque moniteur pouvait reproduire. Le score idéal est 100 %. Nous ne sommes pas allés au-delà pour éviter de donner l’impression d’une couverture parfaite, voire plus étendue, lorsque ce n’est pas le cas (par exemple avec un écran qui afficherait des teintes hors de l’espace sRGB mais ne montrerait pas certaines couleurs attendues). Certains écrans ou ordinateurs portables haut de gamme supportent des gamuts plus étendus, comme le DCI-P3, mais ce n’est le cas d’aucun modèle d’entrée de gamme.

Pour chaque série de tests, nous avons réglé la luminosité de l’écran sur 140 candelas par mètre carré, une valeur adaptée à l’utilisation quotidienne, et nous avons poussé le contraste au maximum permis sans perdre de détails dans les tons clairs. Nous avons testé les différents préréglages proposés par les moniteurs, en notant ceux qui offraient les couleurs les plus fidèles.

Notre moniteur pas cher favori : le ViewSonic VA2456-mhd

Notre premier choix
Le meilleur moniteur abordable Le ViewSonic VA2456-mhd

Le ViewSonic VA2456-mhd

Le meilleur moniteur abordable

Le VA2456-mdh est un écran abordable aux couleurs raisonnablement fidèles et à l’excellent contraste, qui s’accorde parfaitement à n’importe quel ordinateur fixe ou portable. Son principal défaut : son pied basique ne permet qu’une inclinaison vers le haut ou vers le bas, ce qui est toutefois commun sur les moniteurs de cette gamme de prix.

*Au moment de la publication, le prix était de 119,95 €

Le ViewSonic VA2456-mhd n’a pas d’atout particulier, mais il maîtrise parfaitement l’essentiel. Ce moniteur 24 pouces Full HD à dalle IPS offre les noirs les plus profonds et le meilleur contraste parmi tous les modèles testés, avec des angles de vision généreux et des couleurs raisonnablement fidèles. Il dispose de prises HDMI, DisplayPort et VGA, ce qui permet d’y connecter presque n’importe quel ordinateur, et si l’inclinaison verticale est le seul réglage du pied, celui-ci n’a pas de jeu excessif et paraît robuste. Enfin, les haut-parleurs intégrés sont corrects.

Dans les modèles testés, le VA2456-mhd est l’un des rares à disposer à la fois d’entrées HDMI et DisplayPort (en plus du plus ancien port VGA, analogique). Le premier est plus courant sur les ordinateurs grand public, portables comme fixes, ainsi que sur les box vidéo, les consoles de jeux et tout ce qui se branche habituellement sur un téléviseur. Le DisplayPort est répandu sur le matériel haut de gamme. Il existe des câbles adaptateurs permettant de brancher un ordinateur DisplayPort sur un écran HDMI ou l’inverse, mais la flexibilité du VA2456-mhd est appréciable : cela permet de laisser plusieurs sources branchées en même temps.

Voici les chiffres les plus importants pour évaluer la fidélité et la qualité d’image d’un écran. Un contraste dépassant 1000:1 garantit la profondeur des noirs, ce qui permet de bien distinguer les tons les plus foncés. Une valeur d’échelle de gris supérieure à 3 signifie que des teintes de gris peuvent avoir une dominante colorée visible. Des valeurs ColorChecker et saturation supérieures à 3 signifient que les différences entre les couleurs affichées et l’image de référence peuvent être visibles.)))

La colorimétrie n’est généralement pas un point fort des moniteurs abordables, mais le VA2456-mhd s’est sorti correctement de nos tests, comme le montre le tableau ci-dessus. Nous recherchons des valeurs d’échelle de gris, de ColorChecker et de saturation inférieures à 3 (la perfection étant à zéro). Des mesures inférieures à 2 indiquent des couleurs qui paraissent irréprochables lorsque vous les comparez à une image de référence ; au-dessus de 3, le manque de précision devient visible, et plus vous montez, plus les approximations sont gênantes. Le VA2456-mhd nous a donné des valeurs généralement situées entre 2 et 3 : ses couleurs ne sont pas parfaitement fidèles mais suffisent pour visualiser et éditer des photos et des vidéos de temps à autre. Dans le détail, ses verts, ses bleus et autres teintes froides sont un peu plus fidèles, tandis que les tons chauds, rouge orangé, sont plus approximatifs. Le contraste atteint pour sa part 1319:1, ce qui signifie que les noirs de ce modèle sont plus noirs que ceux des autres moniteurs abordables testés. La différence n’est toutefois pas spectaculaire : un contraste à 1300:1 ne va pas révéler des choses invisibles avec un contraste de 1000:1, mais simplement rendre les détails sombres un peu plus faciles à discerner quand vous regardez un film ou lorsque vous jouez.

Les commandes du VA2456-mhd se trouvent sous l’écran, une position plus pratique que les boutons au dos que l’on trouver sur certains autres modèles.
Le dos de l’écran n’a rien d’excitant : un pied simple, orientable de haut en bas, et quelques pas de vis permettant de fixer l’écran sur un support VESA.
Les prises HDMI, DisplayPort et VGA seront pratiques si vous comptez brancher plusieurs sources à votre moniteur.

Côté garantie, ViewSonic remplacera l’appareil conformément à sa politique sur les pixels si votre moniteur souffre de 2 pixels bloqués au blanc ou 4 bloqués au noir. Certains modèles haut de gamme, tels que nos favoris chez HP et Dell, proposent des garanties plus protectrices qui permettent de faire remplacer les produits dès le premier pixel mort ; mais la garantie de ViewSonic est correcte pour un moniteur de ce prix.

Tout ce que le VA2456-mhd fait, il le fait bien ; ses défauts sont principalement des caractéristiques absentes, et toutes ses omissions sont raisonnables pour son tarif.

Comme tous les modèles que nous avons testés, le VA2456-mhd dispose de trous de fixation VESA au dos, ce qui vous permettra éventuellement de remplacer son pied basique par un support articulé plus pratique. Enfin, bien que ses haut-parleurs intégrés ne soient pas au niveau ne serait-ce que des enceintes USB les moins coûteuses de Logitech et consorts, ils suffiront bien pour YouTube, de la musique à un volume raisonnable et les sons du système d’exploitation.

Des défauts non rédhibitoires

Tout ce que le VA2456-mhd fait, il le fait bien ; ses défauts sont principalement des caractéristiques absentes, et toutes ses omissions sont raisonnables pour son tarif. Il ne dispose ni d’un hub USB, ni d’un port USB-C (qui permettrait d’alimenter un ordinateur portable sans brancher son chargeur). Son pied ne permet ni rotation latérale, ni basculement, ni réglage de la hauteur. Enfin, il n’offre ni FreeSync, ni rafraîchissement au-delà des 60 Hz habituels : les gamers pourraient préférer un autre modèle. Certains concurrents proposent quelques-unes de ces fonctions, mais pour les réunir toutes il sera nécessaire de dépenser plus.

Notre second choix : l’Acer CB242Y

Notre second choix
Un moniteur abordable doté d’un excellent pied Acer CB242Y

Acer CB242Y

Un moniteur abordable doté d’un excellent pied

Dans cette gamme de prix, le CB242Y est le seul moniteur que nous ayons trouvé équipé d’un support pratique, permettant de l’orienter verticalement ou latéralement et de le faire basculer à 90 degrés. Sa qualité d’affichage est, en revanche, inférieure à celle du VA2456-mhd.

*Au moment de la publication, le prix était de 151,49 €

L’écran de l’Acer CB242Y n’est pas aussi bon que celui de notre favori, le ViewSonic VA2456-mhd : ses couleurs sont moins fidèles et ses noirs ne sont pas aussi profonds. Cela dit, de tous les moniteurs abordables testés, c’est le seul équipé d’un pied réellement pratique, permettant l’inclinaison verticale, la rotation latérale et le basculement de l’orientation paysage à l’orientation portrait, ainsi que le réglage de la hauteur de l’écran. En outre, les joueurs apprécieront le rafraîchissement à 75 Hz (au lieu des 60 Hz habituels) et le support de FreeSync. Ces fonctions améliorent le rendu des jeux d’action, à condition de posséder une carte graphique AMD ou Nvidia capable de les faire tourner confortablement. Le tarif du CB242Y est comparable à celui du VA2456-mhd, mais leurs points forts sont différents.

Comme les autres modèles testés, le CB242Y est un moniteur 24 pouces en Full HD, doté d’une dalle IPS. Celle-ci assure des angles de vision généreux, une colorimétrie et un contraste supérieurs à ceux des écrans TN. Il possède une prise HDMI et une entrée VGA : c’est le minimum syndical, et vous devrez vous procurer des adaptateurs adéquats si votre ordinateur utilise d’autres types de ports.

Le pied du moniteur permet de régler sa hauteur, de l’orienter vers le haut, le bas, la gauche ou la droite, et de le faire pivoter à la verticale. Une telle flexibilité est habituelle sur les écrans haut de gamme, mais rare à ce niveau de prix.
Les commandes au dos du CB242Y sont quelque peu difficiles à utiliser, mais elles permettent de le régler.

Contrairement au pied, la colorimétrie du modèle Acer est moyenne. Même en utilisant le préréglage Graphisme, qui offre les couleurs les plus fidèles, il peine à afficher une échelle de gris sans dérive colorée visible. Le résultat ? Vous pourriez constater que les sites web ou les photos apparaissent différemment de ce que vous verriez sur un écran idéal, ou même sur votre téléphone ou votre tablette. Pour un rendu plus fidèle, vous aurez besoin de calibrer le moniteur. Quant au contraste, à 1019:1, il place ce modèle dans le gros du peloton de ce type d’écrans.

La politique d’Acer concernant les pixels défectueux est plus restrictive que celle de ViewSonic : pour faire remplacer un écran Full HD, il faut au moins deux sous-pixels lumineux ou cinq sous-pixels noirs. Une telle couverture n’est pas très généreuse, mais elle est compréhensible pour un écran de ce prix.

Le CB242Y dispose de fixations VESA, ce qui permet de le placer sur un support mural ou un bras mobile. Cependant, son pied étant son principal avantage, si vous avez l’intention d’utiliser un autre support, optez plutôt pour le ViewSonic VA2456-mhd. Comme la plupart des modèles testés en vue du présent guide, le CB242Y ne propose aucune des caractéristiques intégrées aux modèles plus avancés, comme une entrée USB-C ou un hub USB ; il n’intègre pas non plus de haut-parleurs, contrairement au VA2456-mhd.

Une alternative plus haut de gamme : le ViewSonic VX2485-MHU

Une alternative plus haut de gamme
Pour les MacBook et autres portables USB-C Le ViewSonic VX2485-MHU

Le ViewSonic VX2485-MHU

Pour les MacBook et autres portables USB-C

Plus coûteux que nos autres favoris, le VX2485-MHU est le modèle le moins cher que nous ayons trouvé disposant d’un port USB-C, un connecteur capable de recharger la plupart des ordinateurs portables 13 pouces et évitant ainsi de devoir utiliser une alimentation séparée.

*Au moment de la publication, le prix était de 224,96 €

Le VX2485-MHU de ViewSonic se vend généralement plus cher que nos autres recommandations, mais c’est le seul moniteur autour de 200 euros qui réponde à notre cahier des charges et inclue une prise USB Type-C. Relier l’écran à un ordinateur portable compatible en USB-C permet d’utiliser un seul câble pour transmettre les signaux d’affichage et l’électricité. La puissance de 60 W permet d’alimenter la plupart des ordinateurs portables de 13 pouces. Le VX2485-MHU est donc particulièrement indiqué pour les utilisateurs de MacBooks 13” ou de Dell XPS 13 récents, qui ne disposent que de prises USB-C ou Thunderbolt 3 (ces deux formats sont compatibles). Toutefois, si vous utilisez un ordinateur de bureau ou un portable de 15 pouces ou plus, qui demandent plus de 60 W, ou si vous pensez utiliser une connexion HDMI par exemple, le surcoût du VX2485-MHU ne se justifiera pas.

Comme nos autres recommandations, ce moniteur est un 24 pouces Full HD doté d’une dalle IPS. Outre l’USB-C, il dispose d’entrées HDMI et VGA. Son pied robuste ne souffre pas de jeu excessif ; il permet la rotation latérale et l’inclinaison verticale, une liberté de mouvement réduite par rapport à l’Acer CB242Y mais supérieure à celle de bien des concurrents de ce prix.

Le VX2485-MHU dispose des classiques HDMI et VGA, mais le port USB-C le distingue de la concurrence.
Le dos de l’écran, avec son pied qui permet de l’orienter de gauche à droite et de haut en bas.
Les commandes au dos du VX2485-MHU ne sont pas très agréables à utiliser, mais vous n’aurez pas à vous en servir souvent une fois l’écran réglé selon vos souhaits.

La colorimétrie du VX2485-MHU n’est pas excellente avec les réglages par défaut : les utilisateurs qui réalisent des travaux graphiques ne s’en contenteront pas, mais elle n’est pas non plus catastrophique. Des mesures de DeltaE inférieures à 2 indiquent une précision exceptionnelle, et jusqu’à 3 les couleurs sont raisonnablement fidèles ; nos mesures ont généralement oscillé entre 3 et 4 en utilisant le mode Standard du moniteur. C’est acceptable pour une utilisation ordinaire, mais si vous comptez l’utiliser pour éditer photos et vidéos avec précision, vous devrez le calibrer au préalable. Le contraste, mesuré à 1095:1, n’est pas aussi élevé que sur le VA2456-mhd ; vous verriez la différence en les comparant côte à côte, mais elle n’est pas significative pour une utilisation courante.

La garantie ViewSonic est la même que sur l’autre modèle recommandé, avec le remplacement du modèle dès deux pixels blancs, quatre pixels noirs ou cinq pixels défectueux au total. Le VX2485-MHU propose une fixation VESA, un rafraîchissement à 75 Hz avec compatibilité FreeSync, et des haut-parleurs intégrés suffisants pour YouTube et les notifications du système d’exploitation. Son principal point fort ? Le port USB-C. Ces petits avantages annexes le rendent un peu plus polyvalent que nos autres favoris.

Un modèle plus grand et plus cher : l’Acer V277U bmiipx

Dans notre guide des moniteurs 27 pouces (en anglais), le modèle recommandé le moins cher coûte une centaine d’euros de plus que notre 24 pouces Full HD favori. Cela dit, cet Acer V277U reste le meilleur choix si vous désirez un moniteur plus grand, capable d’afficher plus d’informations à la fois. Sa définition de 2 560×1 440 pixels (abrégée en 1440p) est 78 % supérieure à celle des écrans 1080p, ce qui apporte un confort indéniable pour les travaux multitâches ou l’édition de tableurs imposants. Cependant, comme les autres écrans abordables, il reste assez basique : s’il propose bien le rafraîchissement à 75 Hz et la compatibilité FreeSync, il se contente d’un pied de plastique qui permet juste de l’incliner de haut en bas, sa colorimétrie est correcte mais pas exceptionnelle, et il ne dispose ni de hub USB, ni de prise USB-C.

D’autres bons moniteurs abordables

Si vous ne pouvez vous procurer nos moniteurs favoris, ou s’ils ne correspondent pas à vos envies, voici d’autres modèles que nous avons testés et qui, selon nous, satisferont la plupart de leurs utilisateurs. Ces modèles sont un ton au-dessus des écrans listés dans la rubrique La concurrence.

La colorimétrie de l’Asus VA24EHE est comparable à celle de notre premier choix, le ViewSonic VA2456-mhd, et il dispose lui aussi d’un pied articulé seulement vers le haut ou le bas et des autres caractéristiques attendues d’un tel moniteur. Il propose le rafraîchissement à 75 Hz et supporte FreeSync, mais il ne dispose pas d’entrée DisplayPort et se contente d’un contraste de 1042:1. Si vous le trouvez pour un tarif inférieur à nos favoris, c’est un bon choix, mais il est parfois difficile à trouver chez de grands distributeurs réputés.

L’Acer EK240Y Abi se trouve sous les 110 euros, et sa colorimétrie est étonnamment bonne en sélectionnant le préréglage sRGB, avec des valeurs de Delta E inférieures ou proches de 3. Ce 24 pouces Full HD à dalle IPS intègre des ports HDMI et VGA : il se contente donc du minimum syndical mais répond à nos exigences. En revanche, son pied en plastique souffre d’un jeu prononcé, et nous n’avons guère apprécié son alimentation secteur externe ni son câble de moins de 2 mètres. Il est en outre difficile à trouver chez les principaux marchands.

Face à notre premier choix, le VA2456-mhd, le ViewSonic VA2459-smh peine à convaincre : il ne dispose pas de DisplayPort, son allure et sa construction sont moins flatteuses, son pied a plus de jeu et ses couleurs sont moins fidèles. Il reste cependant un moniteur élégant qui répond aux critères importants, et il possède lui aussi les haut-parleurs basiques mais pratiques des autres ViewSonic que nous recommandons. Il est généralement un peu moins cher que le VA2456-mhd, mais pas au point de figurer parmi nos recommandations.

Situé dans la partie supérieure de notre fourchette tarifaire, le HP P244 est dans l’ensemble un bon moniteur proposé par un fabricant reconnu. Sa construction est meilleure que l’ordinaire de cette gamme de prix et sa colorimétrie est excellente : le préréglage Multimédia nous a offert des valeurs de DeltaE de 2, voire moins. Ces scores dépassent nettement tous les autres modèles testés et répondent aux besoins d’une utilisation graphique professionnelle. Il propose des entrées HDMI, VGA et DisplayPort ainsi qu’un pied stable et agréable. Ce bilan flatteur est en revanche terni par le manque de caractéristiques supplémentaires : à ce prix, d’autres écrans proposent de meilleurs pieds, un rafraîchissement plus rapide, FreeSync ou encore des haut-parleurs intégrés, autant d’éléments absents du P244. Son contraste, à 870 : 1, est également le plus faible des modèles testés (qui oscillent habituellement autour de 1000:1) : les noirs ne sont pas aussi noirs sur celui-ci que sur ses concurrents.

La concurrence

L’Asus VS239H-P a longtemps été le choix abordable dans notre guide des écrans 24 pouces. S’il dominait la concurrence à l’époque de ces tests, d’autres écrans 24 autour de 150 euros lui ont depuis volé la vedette : il souffre d’un cadre de plastique épais et hideux, d’un pied limité à l’inclinaison verticale et d’une colorimétrie inférieure aux modèles testés depuis (malgré un bon contraste). Il lui manque également des bonus présents sur nos favoris actuels, comme les haut-parleurs, le rafraîchissement rapide et la gestion de FreeSync.

Le Dell E2420H est un écran 24 pouces Full HD IPS qui remplit notre cahier des charges, mais ne fait rien pour se distinguer. Sa colorimétrie est moins bonne que la moyenne des modèles testés et il se trouve plutôt dans le haut de la fourchette tarifaire étudiée. Il ne dispose pas de port HDMI, mais d’un VGA et d’un DisplayPort ; certes, les adaptateurs HDMI-DP sont faciles à trouver, mais l’HDMI est bien plus répandu sur les ordinateurs d’entrée de gamme qui seront logiquement associés à un tel moniteur.

Le ViewSonic VA2359-smh est la version 23 pouces du VA2459-smh de la section précédente. ViewSonic ne le produit plus, mais si sa petite taille ne vous dérange pas et si vous le trouvez à bon prix, il peut valoir le coup.

Il existe une poignée de moniteurs qui répondent à notre cahier des charges, mais que nous n’avons pas testés faute de les avoir trouvés dans le commerce. C’est notamment le cas des Acer ED246Y bix et ET241Y Abmir, de l’Asus VP239H-P et du BenQ GW2480.

Plusieurs écrans étaient bien près de répondre à nos critères, mais ont été éliminés par un ou plusieurs éléments. Le Dell E2420HS est une déclinaison du E2420H dotée d’un meilleur pied et de haut-parleurs intégrés, mais il dépasse le tarif que nous avons fixé. Les HP 24yh et Samsung SR24R ont des garanties moins protectrices. Le Dell E2318H est plus ancien et ses bordures épaisses lui donnent une allure vieillotte. Les Acer SA240Y Abi et HA230 Abi, l’Asus VZ239H-W, les Dell SE2419HR et SE2419H, ainsi que les ViewSonic VX2376-smhd et VX2476-smhd ne possèdent pas de fixation VESA.

Notes

1. Nous avons également mesuré le gamut de chaque moniteur, c’est-à-dire les différentes teintes qu’il est capable d’afficher. Cela n’a en revanche pas permis de faire le tri : tous les modèles recommandés couvrent entre 94 et 96 % du gamut standard sRGB. Retour au texte

Sources

  1. What Is Color Gamut ?, ViewSonic, 23 août 2019

  2. Samantha Cole, What Is a Dead Pixel, Anyway ?, Vice, 7 mars 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *