Tuesday , September 22 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / l’objectif du gouvernement est de lancer l’application StopCovid lundi, et elle ne “sera jamais obligatoire”, affirme Cédric O

l’objectif du gouvernement est de lancer l’application StopCovid lundi, et elle ne “sera jamais obligatoire”, affirme Cédric O

“Les épidémiologistes sont très clairs : l’application, dès les premiers téléchargements, évite des contaminations, évite des malades et évite des morts”, a affirmé le secrétaire d’Etat au Numérique.

L’Assemblée nationale a voté assez largement mercredi 27 mai pour l’application StopCovid, outil de traçage numérique censé aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus. Un débat et un vote doit également avoir lieu dans la soirée de mercredi au Sénat. “Sur la base de ces décisions, ce sera au président et au Premier ministre de confirmer que nous déployons bien StopCovid”, a déclaré mercredi soir le secrétaire d’Etat au Numérique Cédric O.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

“L’objectif du gouvernement est que l’application StopCovid soit disponible à partir de lundi 1er juin”, pour que le 2 juin, date du début de la deuxième phase du déconfinement, “les Français puissent l’avoir sur leur téléphone”.

“Toutes les professions de médecine, l’Ordre des médecins, l’Académie de médecine, les épidémiologistes estiment que cette application est utile et efficace pour juguler l’épidémie, a-t-il affirmé, parce qu’elle permet de mieux couvrir des cas de transmission et de vous prévenir si vous avez été en contact avec quelqu’un qui a été testé positif, et d’avoir accès à un test, ce qui vous permet de vous isoler et de prévenir les gens que vous avez rencontrés.

Cédric O a répondu à ceux qui estiment, dans l’opposition mais aussi au sein de la majorité, que l’application porte atteinte aux libertés individuelles. “La Cnil [Commission nationale de l’informatique et des libertés] nous dit que l’application est proportionnée, légale, et qu’elle peut être déployée.

L’application offre énormément de garanties. Elle est transparente, son code a été publié en open source, ce qui veut dire que n’importe quel informaticien pourra vérifier que l’application fait ce que le gouvernement dit qu’elle fait, et rien d’autre.Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique à franceinfo

Le secrétaire d’Etat au Numérique a assuré que l’application “ne sera jamais obligatoire”, tout en espérant que “les Français la téléchargeront massivement”. Cédric O assure que quel que soit le nombre de téléchargements, l’application sera efficace. “Les épidémiologistes sont très clairs : l’application, dès les premiers téléchargements, évite des contaminations, évite des malades et évite des morts. Plus il y a de monde dans la population qui possède l’application, plus elle est utile, mais elle n’a pas de limite basse d’efficacité”, a-t-il expliqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *