Wednesday , October 21 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / qui sont les favoris (et les outsiders) des “Oscars de la télévision” ?

qui sont les favoris (et les outsiders) des “Oscars de la télévision” ?

La 72e édition des Emmy récompense, dimanche, les meilleures séries. En compétition, des œuvres aussi variées que “Watchmen” et “The Crown”, mais aussi des acteurs et actrices qui ont crevé l’écran en 2020, comme Jennifer Aniston, Brian Cox et Regina King.

C’est la grande cérémonie qui marque traditionnellement la rentrée aux Etats-Unis. La 72e édition des Emmy Awards, les “Oscars de la télévision”, se tiendra le 20 septembre et sera retransmise sur la chaîne américaine ABC. Un événement à la portée mondiale (mais sans tapis rouge cette année pour cause de pandémie), particulièrement suivi par tous les amateurs de séries télévisées. Entre fantasme, doigts croisés et boule de cristal, franceinfo livre ses pronostics pour les catégories reines.

Meilleure série dramatique

Qui sont les nommés ? Better Call Saul (AMC/Netflix), The Crown (Netflix), The Handmaid’s Tale (Hulu/OCS), Killing Eve (BBC/Canal+), The Mandalorian (Disney+), Ozark (Netflix), Stranger Things (Netflix) et Succession (HBO/OCS).

Qui a gagné en 2019 ? Game of Thrones, quatre fois vainqueur dans cette catégorie sur les cinq derniers palmarès. Cette année, la compétition est enfin relancée puisque la série est terminée.

Ce qu’on en pense. C’est la récompense la plus convoitée. Pourtant, en regardant la liste des séries sélectionnées dans cette catégorie, on prend conscience de leurs disparités. Difficile d’opposer The Handmaid’s Tale, très violente dystopie sur la place des femmes dans une société totalitaire, et The Crown, l’impeccable biopic de la reine Elizabeth II dont la troisième saison se distingue des précédentes par son changement de casting. Le choix n’en est que plus cornélien, même si cette année, le vainqueur semble tout désigné.

Qui mérite de gagner ? Succession. Soap familial mettant en scène des personnages tous plus odieux les uns que les autres, et dont l’écriture se révèle aussi incisive que brillante, Succession n’a pas de réel rival. Et son manque de popularité est contre-balancé par un succès critique absolu.

via GIPHY

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Ozark. C’est sa deuxième nomination dans cette catégorie, et la série en totalise cette année dix-huit, autant que Succession. Une preuve qu’elle est très appréciée outre-Atlantique. Le Los Angeles Times (en anglais) rappelle par ailleurs que la troisième saison ayant été mise en ligne au début du printemps, et donc, de la pandémie, elle a bénéficié des confinements instaurés dans de nombreux pays, séduisant ainsi de nouveaux spectateurs. Une surprise reste donc possible.

Qui va gagner ? Succession. Avec dix-huit nominations, et en l’absence de Game of Thrones, on ne voit pas ce qui pourrait empêcher la série d’être couronnée. D’autant que certains médias américains, comme le site Bloomberg (en anglais), n’hésitent pas à la qualifier de “Game of Thrones des cadres dirigeants”, puisqu’il y est question de pouvoir, d’un empire à défendre et d’une bande de dégénérés qui se bousculent pour monter sur un trône.

Meilleur acteur dans une série dramatique

Qui sont les nommés ? Jason Bateman (Ozark), Sterling K. Brown (This Is Us), Steve Carell (The Morning Show), Brian Cox (Succession), Billy Porter (Pose) et Jeremy Strong (Succession).

Qui a gagné en 2019 ? Billy Porter, pour son interprétation du flamboyant MC Pray Tell, dans Pose.

Ce qu’on en pense. On adore le génial Billy Porter, fort justement récompensé l’an passé au nez et à la barbe de Kit Harington (Jon Snow dans Game of Thrones). Mais on l’imagine mal remporter la statuette une nouvelle fois. Même chose pour Sterling K. Brown, déjà vainqueur en 2018. Ni la performance de Jason Bateman dans Ozark, ni celle de Steve Carrell dans The Morning Show, qui aurait plutôt mérité la catégorie des meilleurs second rôles, ne semblent en mesure d’arriver à la cheville des celles des deux acteurs de Succession.

Qui mérite de gagner ? Brian Cox. Génial en patriarche népotique de la famille Roy, il mérite, à 74 ans, amplement cette récompense.

via GIPHY

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Jeremy Strong. Incarnant le fils cadet, Kendall Logan, dans Succession, il a impressionné dans ce rôle de souffre-douleur en quête de rédemption, allant même jusqu’à interpréter un rap déjà culte lors d’une saison 2 encore plus mémorable que la première. Cela sera-t-il suffisant ? Pas sûr, même si à l’image du season finale (le dernier épisode diffusé), il pourrait bien surprendre.

Qui va gagner ? Brian Cox. Déjà vainqueur du Golden Globe décerné dans la même catégorie en début d’année, l’acteur écossais, qui a incarné à l’écran aussi bien le roi Lear qu’Hannibal Lecter, devrait se voir confirmer que Logan Roy est bien l’un des grands rôles de sa vie.

Meilleure actrice dans une série dramatique

Qui sont les nommées ? Jennifer Aniston (The Morning Show), Olivia Colman (The Crown), Jodie Comer (Killing Eve), Laura Linney (Ozark), Sandra Oh (Killing Eve) et Zendaya (Euphoria).

Qui a gagné en 2019 ? Jodie Comer, pour son interprétation de la tueuse à gage la plus perchée du métier, Villanelle, dans Killing Eve.

Ce qu’on en pense. On aurait bien mis une pièce sur Reese Witherspoon, à l’affiche cette année de The Morning Show et de Little Fires Everywhere, mais, pour une raison inexpliquée, l’actrice n’est pas nommée. Sandra Oh a déjà impressionné les Golden Globes et les SAG Awards, mais jamais les Emmys, à la différence de Laura Linney qui a déjà raflé trois statuettes.

Qui mérite de gagner ? Jennifer Aniston, pour son rôle d’Alex Levy dans The Morning Show. Elle est absolument parfaite en présentatrice carriériste, ébranlée par une histoire de harcèlement sexuel au sein de la matinale qu’elle coprésente. L’ancienne star de Friends mérite amplement de remporter le premier Emmy de sa carrière.

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Zendaya, pour son rôle de Rue Bennett dans Euphoria. Sa nomination est pour le moins étonnante, les Emmys accordant généralement leurs faveurs aux actrices et acteurs confirmés, comme le rappelle le site Vulture (en anglais). Sa consécration, à seulement 24 ans, serait une énorme surprise, même si méritée tant elle irradie dans le rôle de cette adolescente en lutte contre l’addiction.

Qui va gagner ? Laura Linney pour son rôle de Wendy Byrde, dans Ozark. La série fait partie des grands favoris, et on sait que l’actrice a les faveurs des votants depuis longtemps. Jamais trois sans quatre ?

via GIPHY

Meilleure série comique

Qui sont les nommés ? Larry et son nombril (HBO/OCS), Dead to Me (Netflix), The Good Place (NBC/Netflix), Insecure (HBO/OCS), La Méthode Kominsky (Netflix), The Marvelous Mrs Maisel (Amazon Prime Video), Schitt’s Creek (Pop TV) et What We Do In The Shadows (FX/Canal+).

Qui a gagné en 2019 ? Fleabag, l’hilarante série signée par la Britannique Phoebe Waller-Bridge. 

Ce qu’on en pense. Les vainqueurs des années précédentes, Fleabag, Veep ou Modern Family ne sont plus dans la course. Comme pour la meilleure série dramatique, la compétition est donc relancée. A moins que The Marvelous Mrs Maisel reparte avec le trophée, comme en 2018. Bref, cette catégorie est plus ouverte que jamais et faire des pronostics s’avère très délicat.

Qui mérite de gagner ? Insecure. La série d’Issa Rae, qui n’a jamais été aussi bonne que dans sa dernière saison diffusée au printemps (la quatrième), mérite cette récompense. D’autant plus que décerner ce prix à une série créée, produite et interprétée par une Américaine noire, qui met en scène son quotidien et celui de sa communauté à Los Angeles, prend une autre dimension tandis que le mouvement Black Lives Matter résonne de plus en plus aux Etats-Unis.

via GIPHY

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? The Marvelous Mrs Maisel. Même si la série s’est révélée moins drôle dans sa troisième saison, elle reste une des séries comiques actuelles les mieux écrites. Un doublé est tout à fait envisageable.

Qui va gagner ? Schitt’s Creek. Inédite en France, cette série vient de se terminer outre-Atlantique, et les critiques américains sont nombreux à parier sur sa victoire. Ne sachant pas de quoi il retourne, on préfère les écouter.

Meilleur acteur dans une série comique

Qui sont les nommés ? Anthony Anderson (Black-ish), Don Cheadle (Black Monday), Ted Danson (The Good Place), Michael Douglas (La Méthode Kominsky), Eugene Levy (Schitt’s Creek) et Ramy Youssef (Ramy).

Qui a gagné en 2019 ? Bill Hader, parfait en tueur à gage malgré lui dans Barry.

Ce qu’on en pense. La compétition est très ouverte et c’est (étrangement) la seule nomination pour Ramy. Mais cela ne devrait pas suffire à récompenser son acteur et créateur, Ramy Youssef, face à des séries qui se terminent et qui seront récompensées plus facilement.

Qui mérite de gagner ? Ted Danson. Parfait dans The Good Place qui s’est achevée en début d’année, l’acteur américain a déjà raflé ce prix en 1993 pour Cheers. A 72 ans, il pourrait bien faire un doublé.

via GIPHY

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Ramy Youssef. Déjà vainqueur d’un Golden Globe pour son rôle d’inspiration autobiographique dans Ramy, il serait logique que les Emmys le sacrent à leur tour. Mais comme pour Zendaya, son jeune âge pourrait être un désavantage.

Qui va gagner ? Eugene Levy pour son interprétation unanimement acclamée dans Schitt’s Creek.

Meilleure actrice dans une série comique

Qui sont les nommées ? Christina Applegate (Dead to Me), Rachel Brosnahan (The Marvelous Mrs Maisel), Linda Cardellini (Dead to Me), Catherine O’Hara (Schitt’s Creek), Issa Rae (Insecure) et Tracee Ellis Ross (Black-ish).

Qui a gagné en 2019 ? Phoebe Waller-Bridge, actrice, mais également scénariste et créatrice de la série Fleabag.

Ce qu’on en pense. Longtemps réservé à Julia Louis-Dreyfus qui l’a remporté six années de suite entre 2012 et 2017, pour son rôle de Selina-Meyer, la vice-présidente de Veep, cet Emmy est désormais beaucoup plus compliqué à anticiper. On parie tout de même sur une nouvelle tête cette année, histoire de continuer à relancer le suspens.

Qui mérite de gagner ? Issa Rae, toujours impeccable dans Insecure et déjà récompensée de nombreuses fois, mais pas par un prix aussi prestigieux.

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Christina Applegate et Linda Cardellini, impossible à départager dans la sympathique comédie de Netflix Dead to me.

Qui va gagner ? Catherine O’Hara, puisqu’il semble bien que Schitt’s Creek va faire un carton cette année. L’occasion pour l’Américaine de remporter son premier Emmy en tant qu’actrice.

via GIPHY

Meilleure mini-série ou téléfilm

Qui sont les nommés ? Little Fires Everywhere (Hulu/Amazon Prime Video), Mrs America (FX/Canal+), Unbelievable (Netflix), Unorthodox (Netflix) et Watchmen (HBO/OCS).

Qui a gagné en 2019 ? Chernobyl, la grosse claque de 2019. 

Ce qu’on en pense. Depuis quelques années, cette catégorie est en passe de supplanter celle de la meilleure série dramatique tant les mini-séries d’excellente qualité se multiplient. Si cette année encore, la sélection est d’un très haut niveau, rien ne semble pouvoir arrêter Watchmen, le monument signé Damon Lindelof qui domine cette cérémonie en totalisant pas moins de 26 nominations.

Qui mérite de gagner ? Watchmen. Maîtrisé de bout en bout, visionnaire, novateur, cette revisite du chef-d’œuvre de la bande dessinée signée Alan Moore est ce qu’on a fait de mieux depuis très longtemps à la télévision.

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Mrs America, passionnant portrait des féministes américaines et de leurs opposantes au début des années 1970. Mais, difficile de peser face au rouleau compresseur Watchmen.

Qui va gagner ? Watchmen, évidemment. D’autant que Damon Lindelof réussit à s’emparer avec intelligence du problème des violences policières aux Etats-Unis. Le timing n’aurait pu être plus parfait.

via GIPHY

Meilleur acteur dans une mini-série ou téléfilm

Qui sont les nommés ? Jeremy Irons (Watchmen), Hugh Jackman (Bad Education), Paul Mescal (Normal People), Jeremy Pope (Hollywood) et Mark Ruffalo (I Know This Much Is True).

Qui a gagné en 2019 ? Jharrel Jerome, interprète du jeune Corey Wyse dans Dans leur regard.

Ce qu’on en pense. C’est la catégorie où s’affrontent les générations. D’un côté, des poids lourds américains qui n’ont plus rien à prouver, de l’autre, de jeunes acteurs fraîchement débarqués qui ont impressionné par leur talent. 

Qui mérite de gagner ? Paul Mescal et sa chaîne autour du cou devenue culte dans Normal People.

via GIPHY

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Mark Ruffalo, impressionnant dans sa double interprétation de jumeaux dans I Know This Much is True.

Qui va gagner ? Paul Mescal. Si l’absence de nomination pour Daisy Edgar-Jones est une incompréhension tant le couple qu’elle incarne avec Paul Mescal dans Normal People est une évidence, celle de son partenaire n’a étonné personne. Son Emmy est presque acquis, malgré son jeune âge, tant il a conquis le public américain avec son accent irlandais.

Meilleure actrice dans une mini-série ou téléfilm

Qui sont les nommées ? Cate Blanchett (Mrs America), Shira Haas (Unorthodox), Regina King (Watchmen), Octavia Spencer (Self Made) et Kerry Washington (Little Fires Everywhere).

Qui a gagné en 2019 ? Michelle Williams, pour son rôle de Gwen Verdon dans Fosse/Verdon.

Ce qu’on en pense. C’est une des catégories les plus ouvertes aux pronostics cette année, mais également celle où l’on retrouve le plus de diversité.

Qui mérite de gagner ? Cate Blanchett, toujours aussi époustouflante dans le rôle de la conservatrice Phyllis Schlafly dans Mrs America.

Qui pourrait gagner (mais on n’y croit pas trop) ? Shira Haas. A 25 ans, la jeune Israélienne porte à elle seule la série Unorthodox, inspirée de l’histoire d’une jeune femme ayant fui la communauté hassidique. Mais sa jeunesse devrait jouer en sa défaveur face à des actrices confirmées.

Qui va gagner ? La reine Regina King. Après avoir raflé l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Si Beale Street pouvait parler, on ne voit pas comment elle pourrait passer à côté de cet Emmy tant sa prestation dans Watchmen est parfaite. D’autant qu’il viendrait compléter celui déjà obtenu en 2018 pour son second rôle dans American Crime.

via GIPHY

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *