Tuesday , September 22 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / Rick Astley, le chanteur du « rickroll » lui-même, pris au piège d’un des mèmes les plus mythiques d’Internet

Rick Astley, le chanteur du « rickroll » lui-même, pris au piège d’un des mèmes les plus mythiques d’Internet

« Mesdames et messieurs, nous l’avons eu. » « Tu viens juste d’achever Internet. » « Mon Dieu, tu es une légende absolue. » La « légende » en question est un illustre inconnu : TheMalleableDuck, comme il se présente sur le forum Reddit, désormais au sommet de la gloire numérique. Son exploit ? Avoir réussi, mercredi 17 juin, à piéger en ligne le chanteur Rick Astley avec sa propre chanson.

Mais de quoi parle-t-on ? D’un « monument » de la culture Web. Dans n’importe quel échange en ligne, glissez en douce le lien d’un clip de Rick Astley, Never Gonna Give You Up (1987), et vous aurez « rickrollé » celui qui clique dessus en pensant rejoindre une page liée à la conversation initiale – à la place, il tombera sur cette chanson ultra-ringarde, qui n’a rien à voir avec le sujet. Une blague récurrente sur Internet, dont l’absurdité en a fait l’un des mèmes les plus célèbres du Web.

Lire aussi Comment le « Rickroll » a relancé la carrière de Rick Astley

Une blague née sur le forum 4chan

Tout commence en 2007. Pour faire gonfler sa chaîne YouTube, un internaute glisse sur le forum 4chan, à la place d’une bande-annonce très attendue du jeu vidéo GTA IV, un lien vers une vidéo de son profil. Un peu par hasard, il s’agit du clip de Never Gonna Give You Up, tube anglais de l’année 1987, kitsch à souhait.

Soudain, 4chan s’emballe. Le lien est recopié partout, le « rickroll » décolle. Les internautes tombent sur le clip en pensant être redirigés ailleurs, s’avouent vaincus et tentent d’en piéger d’autres. La vidéo est visionnée des centaines de millions de fois.

Pour ne plus se faire avoir, certains apprennent par cœur l’URL maudite – et d’autres en créent une différente pour vaincre la manœuvre d’évitement. La blague, caractéristique de la culture du mème, s’échappe des communautés en ligne pour rejoindre le grand public. En 2008, l’équipe de baseball des Mets de New York fait voter ses fans pour trouver un nouvel hymne : le Wokleb se mobilise et Never Gonna Give You Up termine en tête.

La carrière du chanteur relancée

Rick Astley, qui avait arrêté sa carrière en 1993, profite de ce soudain coup de projecteur. Ce « rickrolling », « ça m’a probablement beaucoup aidé », confie-t-il au magazine Rolling Stone en 2016. Il joue de sa nouvelle réputation en ligne et « rickrolle » lui-même lors de concerts, comme en 2008, où il prend par surprise une foule rassemblée à New York pour la fête américaine de Thanksgiving.

Lors d’un concert du groupe de rock américain The Foo Fighters, en 2017, il est invité sur scène et reprend les paroles de sa chanson devenue culte, sur la version instrumentale de Smells Like Teen Spirit, de Nirvana. Il y a quelques mois, la plaisanterie s’est poursuivie dans le jeu vidéo au succès planétaire Fortnite… jusqu’à revenir mercredi, comme un boomerang, à son auteur.

« Le meilleur moment de ma vie »

En 2016, à l’occasion de la sortie de son nouvel album, Rick Astley se lance sur Reddit, l’un des forums les plus populaires au monde. Peu actif jusqu’alors, il se met à publier régulièrement pendant le confinement : vidéos de ses chansons, playlists de confiné, nouveau compte TikTok… Mercredi 17 juin, il poste une photo de lui en 1989 lors d’une tournée à Las Vegas.

Parmi les commentaires, TheMalleableDuck assure :

« Je crois que je vais pleurer !!! C’est vraiment vous. Je vous ai rencontré dans les coulisses d’une tournée quand j’avais 12 ans. En vrai, je suis un grand fan. Je vous ai vu en concert cinq fois. »

Vous avez peut-être cliqué dessus : ce dernier lien n’a, en fait, rien à voir avec sa tournée en Californie. Sous les yeux de Reddit – et donc d’Internet –, Rick Astley vient de se faire rickroller. Huit minutes après la publication du commentaire, il le reconnaît d’une simple émoticône « applaudissements ». La boucle est bouclée. La publication est largement recommandée et diffusée, quelqu’un suggère « d’encadrer » l’historique commentaire.

L’internaute, auteur du coup magistral, TheMalleableDuck, se définit désormais sur Reddit comme « le mec qui a rickrollé Rick Astley ». « Je crains qu’à partir d’aujourd’hui, je ne sois sur une pente descendante, ajoute-t-il. C’est clairement le meilleur moment de ma vie. »

Le Monde

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *