Tuesday , September 22 2020
Home / ARTIFICIAL INTELLIGENCE / sommes-nous tous accros au smartphone ?

sommes-nous tous accros au smartphone ?

FRANCE 2 – JEUDI 10 SEPTEMBRE À 21 H 05 – MAGAZINE

La dépendance aux écrans peut apparaître comme un sujet un brin racoleur en cette rentrée. Pour renouveler le genre, « Envoyé spécial » s’interroge précisément sur les smartphones : sommes-nous tous accros ? Après une mise en route convenue, le magazine présenté par Elise Lucet gagne en épaisseur.

Dans un premier temps, « Ma vie sans portable » propose de suivre deux « cobayes », à qui l’on a demandé de se passer de leur smartphone pendant 15 jours : Rodolphe, 14 ans, passe trois heures trente par jour sur son appareil, trois heures sur sa tablette et « trois fois plus en vacances » ; Séverine, 42 ans, est standardiste et a les yeux rivés sur son mobile cinq heures et demi par jour. Le fait que le tournage ait eu lieu avant le confinement atténue l’impact des chiffres : durant cette période d’enfermement, le temps d’écran moyen des Français a atteint quatre heures par jour. Le reste demeure pertinent, en particulier la partie consacrée au mode de vie des participants.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Trop d’écran, moins d’activité physique, les enfants et adolescents ont moins bougé pendant le confinement

« Repentis des applis »

Direction ensuite Austin, au Texas, dans une clinique de désintoxication « au sexe, à l’alcool, à la drogue ou… au numérique ». Au pays des GAFA, c’est la capacité à l’autocritique qui étonne le plus. Les Etats-Unis financent ainsi la plus vaste enquête jamais organisée sur des enfants pour évaluer les méfaits des écrans sur leur cerveau. Quelque 11 000 enfants sont suivis de 9 à 19 ans dans 23 centres, dont celui de Tulsa (Oklahoma), où les caméras de l’émission se sont installées.

Autocritique encore dans la troisième partie, à la rencontre des « repentis des applis ». Certains – le plus connu reste Steve Jobs – mettent leurs enfants dans des écoles où l’on apprend le théâtre sous un chêne ou encore la ferronnerie, mais surtout pas à se connecter. D’autres, comme Tony Fadell, inventeur de l’iPod, appellent « les gens [à] reprendre le contrôle ». Un Français, Guillaume Chaslot, ex-informaticien chez YouTube, démontre à ce titre que des contenus douteux sont diffusés sans contrôle par la plate-forme.

Tavis McGinn, ancien employé de Facebook, a quant à lui enquêté sur les signes comportementaux qui doivent alerter. Selon ses études, 20 % des Américains âgés de 18 à 24 ans auraient consulté Facebook en faisant l’amour. C’est grave, docteur ?

Ma vie sans portable, de Romain Boutilly, Elodie Delevoye et Adrien Bellay (Fr., 2020, 35 min) ; Les Drogués du numérique, de Virginie Vilar, Antoine Husser et Marielle Krouk (Fr., 2020, 26 min) ; Les Repentis des applis, d’Yvan Martinet, Yann Moine et Karim Annette (Fr., 2020, 32 min). www.france.tv/france-2/envoye-special

Il vous reste 0% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *